Toujours plus loin dans le délire totalitaire et l’absurdité répressive !

Toujours plus loin dans le délire totalitaire et l’absurdité répressive !
Samedi soir à Parthenay (Deux-Sèvres), lors d’un concert du groupe Sidi Wacho, la gendarmerie a provoqué un mouvement de foule en intervenant à cause… d’un drapeau palestinien brandi par un spectateur !
On pourrait presque en rire si cela n’était pas aussi attentatoire à la liberté d’expression et potentiellement dangereux si le mouvement de foule avait été encore plus important.
La gendarmerie a déclaré au journal « Le Courrier de L’Ouest » être intervenue dans la salle de concert suite à un appel d’une personne présente sur place les informant de la présence d’un drapeau palestinien et que cela « provoquait des perturbations ». Sauf qu’une fois dans la salle, la gendarmerie constate que tout se passe « normalement ». Mais c’est bien l’intrusion des forces de l’ordre, en plein pendant le concert, qui a créé ces fameuses perturbations avec un mouvement de foule qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves.
Que la gendarmerie se déplace parce qu’un drapeau palestinien est brandi lors d’un concert devrait alerter l’opinion publique bien au-delà des milieux militants. On n’ose imaginer la situation dans les prochains mois avec les festivals d’été… ou pire, les Jeux Olympiques !
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’LES GENDARMES INTERVIENNENT LORS D'UN CONCERT DE SIDI WACHO, POUR UN DRAPEAU PALESTINIEN BRANDI, ET PROVOQUENT UN MOUVEMENT DE PANIQUE’
Toutes les réactions :

Yves Thebault et 124 autres personnes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire