BNP Paribas a participé à une levée de fonds record réalisée par Israël,

AJ+ français 

C’est ce que révèlent des documents de l’autorité américaine des marchés financiers consultés par le journal L’Humanité.
Le 5 mars dernier, la banque française BNP Paribas a participé à une levée de fonds record réalisée par Israël, 5 mois après le début de la guerre lancée contre Gaza.
Celle-ci avait pour but de renflouer les caisses du gouvernement israélien “pour couvrir un déficit budgétaire croissant dû à la guerre”.
Israël a ainsi pu émettre pour 8 milliards de dollars de titres financiers avec le soutien de 4 institutions chargées à parts égales de gérer l’émission de titres : les banques américaines Goldman Sachs et Bank of America, l’allemande Deutsche Bank et la française BNP Paribas.
Peut être une image de 1 personne et texte

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire