NELPAL: QUEL AVENIR POUR DEMAIN ?

J’ai pris connaissance de l’intervention de Léo Walter, dans le cadre des élections législatives de 2024. 

Pour ce qui me concerne, peut-on, objectiver cette   » union de la gauche « , comme un élément moteur, pour briser les chaînes du capital, au sein du concept de la lutte des classes, dans la France et le monde d’aujourd’hui?

Cette  » cohésion programmatique  » s’appuie, pour partie,  sur l’opportunisme, sans faille, d’une sociale démocratie, convertie depuis la décennie 1980/1990, au néolibéralisme, ainsi qu’au changement de cap, intervenu depuis la chute du mur de Berlin. Ce nouveau profil socialiste valorisa le marché et dévalorisa l’État,  promut des valeurs sociétales ouvertes et progressistes mais, n’incarna plus les principes de redistribution et de solidarité . Désormais, les socialistes affichent  un parti orienté  “ vers les classes moyennes ”. La social-démocratie a ainsi préservé son statut de parti de gouvernement, mais s’est peu à peu aliéné le soutien des classes populaires. 

 Ce que Mélenchon par le biais de la NUPES a permis, c’est une nouvelle configuration d’un mouvement d’une apparente gauche  “ activiste ” se revendiquant de toucher aux plus riches, dans le cadre de la redistribution des richesses, non, en s’attquant à la transformation du système, mais en le gérant, dans le cadre d’une hypothétique faisabilité fiscale. Est-ce en cela révolutionnaire ? Bien sûr que non. Néanmoins,  une dynamique de transformations peut-elle trouver une radicalité au sein du capital/ travail dans le cadre de cette   » union préfabriquée  » ? 

*************************************************************************************

Quant au parti communiste, voilà ce que j’écrivais le 13/06/2024 à un économiste du PCF : 

************************************************************************************

Avec 2,5% des voix obtenues aux élections européennes, Monsieur Fabien ROUSSEL, secrétaire du PCF, se sent pousser des ailes pour papillonner auprès de la médiacratie bourgeoise pour venir cracher sur LFI, et , nous servir un engouement enthousiaste et perfide auprès de la sociale démocratie de Raphael Gluskmann et de François Hollande. Raphal Glucksmann vériable va-t-en guerre et imposture du dollar.

https://lavantgarde.fr/raphael-glucksmann-limposture-de-la-gauche-du-dollar

 

La bourgeoisie l’a bien comprise, lui conférant la place d’intervenant de service sur BFM ; ce dernier, venant nous inonder, de ses interprétations délirantes, partisanes , sans ligne de fond, sans horizons autres, que la décadence de la pensée matérialiste et dialectique.

Triste sire que cet homme . Ce façonnage « démocratique » d’un arriviste qui ne représente en rien le monde du travail.

Que restera-t-il demain, dans le cadre des législatives, comme députés communistes ( 12 pcf en 2022 grâce à la NUPES) ?

Nelly simple citoyenne

******************************************************************************************

Autre

La bourgeoisie a classifié  le stalinisme  comme étant du communisme , et l’a ainsi comparé, dans un premier temps, au nazisme.

Aujourd’hui, les PCF étant en lambeaux,  l’ordre des valeurs s’est modifié, le capital sera le grand vainqueur de cette dissolution.

Jusqu’au dernier moment, la médiacratie aura légitimé le RN, niant la dangerosité qu’il représente. Nous allons traverser dans les années à venir, des fractures bien plus importantes que celles d’aujourd’hui. Quelles stratégies opérantes  seront mises en place pour contrer le RN ? 

A quelles répressions , la classe ouvrière et ses représentants seront-ils soumis ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire