Pour ou contre Raoult ? Choisis ton camp camarade !

LR: Le 25/03/2020

La controverse autour des propositions thérapeutiques du professeur Raoult est vive dans ce climat très anxiogène qui sur-interprète tout. Nous la suivons depuis le tout début et spontanément et intuitivement nous nous positionnions du côté du « gaulois réfractaire » contre les académiciens et leur monde. Ses prises de position sur les fameux 11 vaccins rendus obligatoires étaient pertinentes. https://youtu.be/EbOzhsFBGBw.

Notre enthousiasme (dieu en soi) a diminué quand nous l’avons entendu reprocher vivement, à juste titre, au gouvernement de ne pas organiser massivement les fameux tests, quand lui-même parlait de petite grippe. Cela m’a conduit à suivre la discussion sur la chloroquine avec plus de discernement.  Sa dernière foucade a consisté à tester les passants plutôt que réserver ces tests si précieux – en raison de l’incurie du gouvernement – au personnel soignant, un certain goût pour la mise en scène et le buzzz. On est loin de la coopération et de la solidarité. De Marseille, le sympathique Cantona a vite tranché les supputations sur cette question pourtant extrêmement complexe, il est pour les petits contre les gros et pour les marseillais contre les parisiens. Des gilets jaunes sont sur la même longueur d’onde.

Le sujet est très technique, il porte juste sur l’évaluation d’un protocole et de ses bons usages, mis en place pour valider un médicament. Les intervenants sont des chercheurs en micro-biologie, leurs arguments et démonstrations ne sont pas accessibles à tout un chacun qui devrait faire preuve de modestie avant d’étaler des certitudes.

Face à cette situation de crise paroxystique tout emballement et ruée dans une direction ou une autre pose question.

Certains considèrent qu’il suffit d’afficher une « opinion » fondée sur ses impressions et ses affects plutôt que de se confronter à des analyses avec des arguments, des démonstrations, destinées à être partager : En fait des savoirs plutôt que des croyances. Cela fonctionne parfaitement sur les réseaux sociaux, pressés et paresseux.

MEDIAPART a publié un article très long et très bien documenté d’un certain Lenous favorable à Didier Raoult, avec des  commentaires dont certains très critiques émanaient de spécialistes au vu du niveau du débat. Cet article a été supprimé par son auteur sans explication. Nous avons également publié un très long développement d’un anthropologue suisse qui lui était aussi favorable.

Nous avons donc aussi publié un texte très critique : https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2020/03/25/raoult-constat-dune-folie-collective/ et un autre plus technique sur anti-k : https://www.anti-k.org/2020/03/23/le-pr-raoult-et-la-chloroquine-les-failles/

La question était posée sur le tapis

Devant toute catastrophe, le besoin de « croire » à une solution « miracle » tombée du ciel est fort; dans certains milieux, confrontés à un ordre dominant ultra puissant, le recours au mythe de l’homme providentiel qui viendra régler tous les problèmes reste prégnant et occulte tout esprit critique.

Un site d’information publiant aussi une revue de presse se devait de donner la parole aux différents protagonistes. Traiter de staliniens celles et ceux qui animent ce site est particulièrement malvenu quand on connaît leurs histoires politique, – surtout si l’objection est émise par des ex-staliniens – quand on ne fait que publier la mention des positions anciennes du professeur à l’égard du réchauffement climatique. C’est un élément utile dans la mesure où cela montre que le personnage est capable d’humeurs qui peuvent l’amener à effectuer un pas de côté avec la rigueur scientifique, pas davantage. Ce n’est du reste pas pertinent non plus de mentionner que Raoult est devenu la star de tout les complotistes et autres milieux d’extrême droite.

Nous ne savons pas si la chloroquine est un traitement efficace, car nous sommes incompétents, très sincèrement nous espérons vraiment que ce traitement est aussi miraculeux que Raoult le dit. Mais le discrédit a envahi le monde médical, devenu en raison des lois de l’ultralibéralisme, totalement inféodé aux puissances d’argent avec leurs réseaux occultes et leurs coteries aux intérêts omnipotents. Les milliards de « Bigpharma » rendent plus difficile tout raisonnement désintéressé et ruinent les tentatives pour éviter les théories du complot, car effectivement ils complotent.

Le fils d’un animateur du site « les gilets jaunes de Forcalquier »  vit à Marseille, vient d’être testé positif au Covid-19 par l’équipe du professeur Raoult, il suit les prescriptions de la Chloroquine et ses compléments, malgré les objections. Nous sommes face à une folie de nature religieuse, il faut croire ou ne pas croire face à  un problème qui nécessite toute autre chose. Même dans le domaine scientifique, le capitalisme fait des ravages.

LR


Chloroquine : tout le monde est devenu épidémiologiste ! le billet de Charline Vanhoenacker

Ça y est, la France est de nouveau divisée entre les soutiens au docteur Raoult et les opposants. Les gens s’étripent sur les réseaux. Sur les sites d’info people y’a même « Michel Cymès clash Didier Raoult ». C’est le nouveau Booba / Kaaris. Les rappeurs c’est ringard maintenant c’est les docteurs qui se battent : octogone !  Retrouvez le billet de Charline sur https://www.franceinter.fr/emissions/…

https://youtu.be/jw8kM_M3qsw

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire