Riposte 49-3 bis-repetita et sous la pluie à Clermont-Ferrand

Bis repetita, la riposte au 49-3 se poursuit avec une manifestation intersyndicale à Clermont-Ferrand de la Place Delille à la Préfecture pour une rencontre en cette Préfecture pour Luxfer. Le cortège avec un millier de manifestant.e.s déterminé.e.s et décontracté.e.s malgré la pluie intermittente puis continue apporte une nouvelle riposte conséquente et responsable.

Place Delille, 14h30, sous un temps pluvieux, les manifestants se rassemblent peu à peu, se retrouvent, échangent poignées de mains et bisous, encore possible sous nos latitudes. Point de Covid en vue mais la loi retraite en point de mire avec ce 49-3 désapprouvé par 70% des français (sondage Odoxa) tandis que 61% approuvent la poursuite de la mobilisation syndicale sur les retraites. Du poil à gratter pour la Macronie et ce Président qui ne comprend décidément rien au peuple en champion du libéralisme autoritaire sûr de sa haute stature.

Rassemblement Place Delille © GeorgesAndréPhotos

C’est la douzième manifestation en trois mois : 5 décembre / 6 mars. Les slogans ont évolué au fil de l’actualité mais le retrait du texte est bien le fil rouge de cette mobilisation dure et durable. Drapeaux, calicots, sono n’ont jamais autant servi en si peu de temps. « Rentables » dirait le camp des riches ! Des liens forts se sont établis entre les manifestants qui se reconnaissent, se congratulent, prennent des nouvelles et en donnent. Ce terreau transcende par moment ou progressivement les organisations d’autant que beaucoup sont sans carte mais avec leur colère, leur indignation, leur sentiment d’injustice flagrante.

 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos

  Au passage du cortège au départ à hauteur de l’avenue Moinier

Le cortège au départ place Delille © Georges André

Elles sont soignantes au CHU. Le masque du 49-3 bâillonne tandis que gel et masque de protection attendent, la retraite aussi.

 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos

 

 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos

Tous les âges sont là de la poussette à la petite main dans celle des parents, du jeune qui tire son monocycle à cette femme qui a du mal à suivre. Le MacronaVID 17-22 paraît plus dangereux que le virus venu de Chine mais nous en sommes bien immunisé, à vie !

   Arrivée Place de Jaude

 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos
 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos
Arrivée tête du cortège devant la préfecture © Georges André

Devant la préfecture

 © GeorgesAndréPhotos
© GeorgesAndréPhotos

 Le « boléro de Ravel » des manifestant.e.s

Les manifestant.e.s se réchauffent sous la pluie en attendant la délégation reçue en préfecture. Paco de l’UNEF nous entraîne dans une accélération quasiment dansée, digne du fameux Boléro par sa seule voix et le micro.

En attendant la délégation reçue à la Préfecture © Georges André

Déclaration de la représentante de la C.G.T. (pdf, 201.3 kB)

Déclaration de « Solidaires » (pdf, 62.5 kB)

Déclaration motivée et musclée de Paco U.N.E.F. en pleine forme :

U.N.E.F. © Georges André

Pour les infos suite aux délégations à la Préfecture sur Médiacoop, media indépendant Une nouvelle manifestation contre la réforme des retraites et des avancées pour les Luxfer

8 mars, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Place de Jaude dès 14h : (pdf, 1.1 MB)

Un concert de soutien et de solidarité est organisé le vendredi 3 avril à 19h au complexe sportif de la salle omnisport de la papeterie de la Banque de France. L’entrée libre et au prix libre : chacun participe à hauteur de ce qu’il veut et peut.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire