Loîc Pen, médecin urgentiste : « On confine parce que l’hôpital est malade ! »

10En direct avec Loic Pen, médecin urgentiste à Creil (Oise)

7 nov. 2020

En direct avec Loic Pen, médecin urgentiste à Creil (Oise), membre du collectif des médecins CGT, le point sur la situation sanitaire, les annonces du gouvernement et l’évolution de la pandémie.
Très bonne analyse ce pouvoir néolibérale depuis Sarkozie – Hollande et Macron veut privatisé le service de santé en France uniquement par intérêt financier ce sont des menteurs des corrompue et des criminelle ce 2e confinement de branquignole sera un échec au niveau de l’épidémie car la priorité du pouvoir ces que les citoyens puisse allez au travail et les écoles sont ouvert uniquement pour que les parents puisse allez travaillez. La santé est secondaire l’économie ces la priorité et le confinement permet de mieux contrôlé le peuple. Pour info la Suède n’a jamais fait de confinement et à des meilleurs résultat que nous avec un taux de mortalité beaucoup moins important que nous.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire