VIDÉO. Des policiers bloquent le périphérique à Paris contre les propos tenus par Emmanuel Macron

Mercredi 9 décembre 2020, une quinzaine de véhicules de police bloque la sortie du périphérique au niveau de la porte de Clignancourt contre les propos tenus par Emmanuel Macron.

Mercredi 9 décembre 2020, des policiers en colère contre les propos tenus par Emmanuel Macron bloquent la sortie du périphérique à Paris, porte de Clignancourt. (©DG / actu Seine-Saint-Denis)

Nouvelle opération, ce mercredi 9 décembre 2020, des policiers en colère qui bloquent la sortie du périphérique extérieur au niveau de la porte de Clignancourt à Paris avec une quinzaine de véhicules.

Une grève du zèle contre les propos tenus par Emmanuel Macron sur les contrôles au faciès, vendredi 4 décembre 2020, lors de son interview accordée à Brut.

« On est ni raciste, ni violent »

Plus tôt dans la journée, les policiers de Saint-Denis et de Saint-Ouen à l’origine de l’opération, ont installé un « commissariat à ciel ouvert » sur une place de la commune pour ensuite aller à la rencontre des automobilistes à Saint-Denis puis à Saint-Ouen et prouver qu’ils ne font pas de contrôle au faciès.

« On est ni raciste, ni violent », a expliqué un des policiers à actu Seine-Saint-Denis, qui « dénonce la stigmatisation dont (on) est victimes ».

Depuis dimanche soir, les policiers mènent des contrôles systématiques sur le périphérique, proche de Paris, engendrant des embouteillages, en diffusant la musique des « Bisounours ».

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire