FINI LES 135 € POUR AVOIR PARTICIPÉ À UNE MANIFESTATION NON DÉCLARÉE !

10 h 
Vous avez bien lu, c’est fini !
Et on fête ça demain !
Non se n’est pas un cadeau du gouvernement mais de la Chorale Révolutionnaire de Metz !
Qui a dit que chanter ne servait à rien ?
Le chant est une arme dévastatrice pour les flics et l’état !
« La cour de cassation a cassé le jugement du tribunal de police créant ainsi une jurisprudence « 
« Participer à une manifestation non déclarée n’est ni condamnable, ni verbalisable ! »
Toutes vos verbalisations seront ainsi contestables devant les tribunaux avec une belle jurisprudence !!!!
Le 23 mai 2020 en sortie de confinement, la Chorale Révolutionnaire s’inscrit dans une démarche militante et répond à un appel au déconfinement des colères en organisant une répétition revendicative, sur l’esplanade de Metz, répartis en plusieurs groupes pour éviter d’être plus de 10 personnes comme le voulaient les règles du déconfinement.
Des pancartes avaient été installées pour dénoncer la gestion catastrophique de la crise sanitaire par le gouvernement.
L’intervention des chiens de garde de l’état ne s’était pas fait attendre.
Contrôles d’identité abusifs, demandes de retrait des panneaux revendicatifs, les flics ont même détruit certains panneaux.
Un des cerbères du gouvernement ira jusqu’à dire « Il est interdit de revendiquer ! ».
Il indique également qu’un arrêté préfectoral interdisant toute manifestation a été pris la veille…
14 militants membres ou proches de la chorale révolutionnaire recevront une verbalisation de 135 € pour « participation à une manifestation interdite sur la voie publique ».
Un grand classique !
Certains Choristes ont contesté ces verbalisations devant le TGI de Metz et ont organisé un rassemblement statique devant le tribunal avec la venue de HK pour mettre de l’ambiance en plus des Chorales militantes du 57, 54 et 55.
Les convocations au tribunal de police s’échelonnent en janvier, février et octobre 2021.
En première instance les choristes sont condamnés à des amendes d’un montant allant de 11 € à 135 € par le tribunal de Metz.
Déterminés comme jamais, ils décideront de déposer un pourvoi en cassation !
Et là, c’est la victoire avec en plus une jurisprudence en poche qui va changer la donne !
Grâce au combat de la Chorale révolutionnaire vous pouvez donc contester vos verbalisations devant les tribunaux en toute tranquillité et de ce fait faire chier les flics, la justice et l’état !
Pour fêter cette victoire, une manifestation aura lieu le 6 juillet 2022 à Metz.
Le rendez-vous est fixé à 18h00 !
KLL pour Média Jaune de Lorraine
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire