La police tue

5 PERSONNES TUÉES PAR LA POLICE EN DEUX SEMAINES.
Aujourd’hui, mercredi 7 septembre, un homme a été abattus par un policier pour un ‘refus d’obtempérer’. Le 5 ème en deux semaines.
À Rennes, la veille, dans la nuit de mardi à mercredi, une passagère d’un « véhicule suspect » se faisait tirer dessus par un policier. Elle avait 22 ans.
Dans la nuit du 29 au 30 août 2022, un homme au volant d’une voiture a été tué par la police lors d’un contrôle près de Tourcoing. Le passager de la voiture sera interpellé pour «complicité de refus d’obtempérer» (sic). Non seulement la police rétablit la peine de mort pour un délit, mais les passagers d’un véhicule sont des «complices» et risquent la mort ou la prison. Dans cette affaire, la version officielle, reprise par le procureur, est rocambolesque : la voiture aurait démarré, percuté un agent qui aurait dans le même temps ouvert la portière pour extraire le conducteur et lui aurait tiré dessus en plein thorax, à bout portant. Même dans une série B, un tel scénario est peu crédible.
Il y a deux semaines, c’est près de Lyon que deux hommes sont tués par balle lors d’un «refus d’obtempérer». Adam avait 20 ans et Reihane 26 ans.
Un policier qui dégaine son arme contre une voiture. Une personne qui meurt. La scène est en ce moment quasi-quotidienne.
Ces drames se multiplient. En seulement 6 mois, c’est le 10ème décès par balle par la police lors d’un «refus d’obtempérer». 10 morts en 6 mois, une véritable explosion.
Peut être une image de texte qui dit ’LA POLICE TUE 5 5 PERSONNES TUÉES PAR LA POLICE FRANÇAISE EN DEUX SEMAINES’
351
492 commentaires
254 partages
J’aime

 

Commenter
Partager
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire