« Le cinéma n’est pas à l’abri du temps. Il est l’abri du temps. »

GODARD
« Le cinéma n’est pas à l’abri du temps. Il est l’abri du temps. »
A ceux qui prétendent faire des films sans prendre position. JLG nous a quitté ce 13 septembre 2022, laissant derrière lui un monde et une époque où l’engagement artistique n’a jamais semblé aussi faible et peu impactant.
Lui qui, en mai 1968, avait pris la tête d’une fronde de cinéastes qui a abouti à l’interruption du festival de Cannes. Godard explique dans des vidéos qu’alors que la révolution éclate à Paris, certains bourgeois viennent mater des films à Cannes comme si rien ne se passait. Inconcevable pour lui et d’autres cinéastes. « Je vous parle solidarité avec les étudiants et les ouvriers, et vous me parlez travelling et gros plans ! Vous êtes des cons ! » Il avait notamment réalisé des « ciné-tracts » sur une idée de Chris Marker pendant Mai 68.
Sa vision de la société et des luttes des classes restent malheureusement toujours aussi d’actualité. D’ailleurs, les premiers films de Godard parlent de la crise du logement.
Ce fils de grand bourgeois est allé jusqu’à voler et vendre les tableaux Renoir de son père pour financer ces premiers films.
Godard avait refusé l’ordre du mérite pour deux raisons : «D’abord, je n’ai aucun mérite. Ensuite, je n’ai d’ordre à recevoir de personne.»

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire