Après 14 jours de grève, la direction refuse toujours d’ouvrir la moindre négociation

lun. 31 oct.

Manosque, le 31 octobre 2022

 

Communiqué de presse

Grève à la clinique Toutes Aures

« Après 14 jours de grève, la direction refuse toujours d’ouvrir la moindre négociation »

Alors que l’INSEE vient d’annoncer une inflation qui reprend avec un taux à 6,2%, comment comprendre qu’aucune suite, aucune discussion, aucune négociation, n’ait lieu à la clinique Toutes Aures ?

Que dit aujourd’hui le Préfet ? Où est-il ?

Que dit l’ARS ? Où est-elle ?

Que disent les élus locaux ? Où sont-ils ?

Les personnels de la clinique n’ont-ils pas raison, comme de nombreux autres, de revendiquer des augmentations de salaire ? Face au blocage de la direction, que fait l’Etat ?

La clinique Toutes Aures, du groupe Almaviva, doit ouvrir des négociations, tout de suite !

Les personnels en grève sont celles et ceux qui, hier comme demain, ont été ou seront à vos côtés dans les services de santé, au bloc opératoire, pour vous soigner et sauver vos vies.

Nous appelons toute la population à nous rejoindre Mercredi 2 novembre :

à Point de ralliement à 8h30 devant la clinique

à Départ à 9h00 en direction du centre ville et du marché

(pour aller au contact de la population)

à Arrivée à 11h00 devant la Mairie de Manosque

(avec prises de parole et conférence de presse)

Venez nombreuses et nombreux pour exiger :

– que la direction de la clinique ouvre immédiatement des négociations sur la base des revendications des personnels notamment sur la question de l’augmentation des salaires et de l’amélioration des conditions de travail !

– que le Préfet, l’ARS et les élus locaux prennent leurs responsabilités et agissent réellement pour contraindre la direction d’Almaviva à négocier !

2 pièces jointes • Analyse effectuée par Gmail
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire