France-Maroc : sur les 47 personnes de l’ultradroite interpellées, 14 sont fichées S

avec AFP , modifié à

Un groupe de 47 personnes proches de l’ultradroite, qui s’apprêtaient à rejoindre les Champs-Elysées à Paris à l’issue de la demi-finale du Mondial remportée par la France face au Maroc, ont été interpellées, notamment pour port d’armes prohibées, a-t-on appris mercredi soir de source policière. Selon les informations d’Europe 1, 14 personnes sont fichées S.

INFO EUROPE 1Un groupuscule appartenant à la mouvance de l’ultradroite a été interpellé à proximité des Champs-Élysées alors qu’il s’apprêtait à rejoindre la célèbre avenue de Paris. Le groupe a été interpellé dans le bar le « Jean Bart » dans le 17e arrondissement de la capitale lors d’un contrôle pour « groupement en vue de commettre des violences » et port d’armes prohibées, a-t-on expliqué de même source. Selon les informations d’Europe 1, sur les 47 personnes interpellées, 14 sont fichées S par la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI).

Au moment de l’interpellation, dix personnes de l’ultradroite sur les 47 étaient armées. Ce jeudi à 6 heures, 40 personnes étaient encore en garde à vue. Plusieurs des membres de ce groupe étaient connus des services de police pour leur appartenance à un mouvement proche de l’ultradroite.

« Ils voulaient en découdre »

« Ils voulaient clairement en découdre sur les Champs », a-t-on ajouté de source policière. On a fait valoir, de même source, que ces interpellations avaient été rendues possibles grâce au dispositif de contrôle et de prévention mis en place autour des Champs-Elysées. Quelque 2.200 policiers et gendarmes étaient mobilisés à Paris mercredi soir pour encadrer les festivités à l’issue de la rencontre France-Maroc remportée (2-0) par les Bleus.

À Paris, 11 policiers ont été blessés et quatre se trouvent à l’hôpital tandis que 16 véhicules et 19 poubelles ont été incendiés. Selon les informations d’Europe 1, une voiture de police a aussi été dégradée.

22 profils d’ultradroite ont aussi été interpellés dans les départements de la petite couronne. Au total, 167 interpellations ont eu lieu dans l’agglomération parisienne dont 145 à Paris, à l’issue de cette demi-finale du Mondial, a indiqué la préfecture de police.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire