La Cour de cassation annule la condamnation de l’afficheur varois qui a caricaturé Emmanuel Macron

Les affiches aux abords de Toulon font polémique depuis quelques années. En particulier celles représentant le président Emmanuel Macron sous les traits d’Hitler et du maréchal Pétain. Condamné en première instance et en appel, Michel-Ange Flori a vu sa condamnation annulée hier par la plus haute juridiction française.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire