JADOT, MÉLENCHON, ROUSSEAU… CES POLITIQUES EN SOUTIEN À LA MOBILISATION CONTRE LES BASSINES DE SAINTE-SOLINE

De Yannick Jadot à Jean-Luc Mélenchon, en passant par Sandrine Rousseau et Philippe Poutou, beaucoup de personnalités politiques de gauche ont apporté leur soutien aux manifestants réunis, samedi après-midi, à Sainte-Soline, contre un chantier contesté de réserve d’eau.

Plusieurs dirigeants et politiques de gauche ont apporté leur soutien à la manifestation organisé ce samedi près du chantier contesté de réserve d’eau de Sainte-Soline, dans le département des Deux-Sèvres. Ce rassemblement avait été interdit par la préfecture.

Le député européen d’EELV Yannick Jadot, présent sur place, a tenu à souligner la taille de ce projet de bassines d’eau servant à irriguer les champs, qui va s’étendre « sur des dizaines d’hectares » et qui pourra stocker « des centaines de m3 d’eau, soit des centaines de piscines olympiques ».

« Ce projet est fait pour une très petite minorité d’agriculteurs. On est sur des territoires qui vivent une sécheresse et qui sont touchés par la canicule. Dans ces régions, les rivières sont en difficulté et l’accès à l’eau potable n’est plus garanti », a-t-il dénoncé, avant d’ajouter:

« Ces projets se font contre la nature et la biodiversité, contre l’accès de tous à l’eau potable. Ce n’est plus possible. »

« Un bien commun »

La députée EELV Sandrine Rousseau, également sur place, à Sainte-Soline, a fait part de son « soutien pour que l’eau reste un bien commun, partagé et non une source de profit accaparé ».

« Leurs mots sont agro-industrie, productivisme et fermes-usines. Les nôtres sont nature, biodiversité, cycle de l’eau, respect, partage », a-t-elle également écrit, soulignant qu’il y avait « beaucoup de monde ». Selon nos informations, au moins 5000 manifestants étaient sur place.

Philippe Poutou, porte-parole du NPA, a quant à lui écrit, non sans humour, que « manifester est cool » car « on se fait des amis », en légende d’une photographie où il discute avec plusieurs gendarmes.

Marine Tondelier, membre de la direction d’EELV, également présente aux côtés des manifestants, a affirmé qu’ils souhaitaient que cette mobilisation soit « pacifiste et non-violente » et a demandé à ce que ce projet de « méga-bassine » s’arrête.

« On est dans un système d’agriculture productiviste, qui met en faillite nos réserves en eau. Plutôt que de se dire qu’on va changer le système agricole, on laisse les plus gros privatiser encore plus la ressource en eau, au détriment des gens et des plus petits agriculteurs (…). C’est complètement contre-productif. Manifestation interdite ou pas, nous continuerons à venir visiter ce site et à venir manifester notre position parce que c’est comme ça que nous agissons. Nous sommes l’écologie qui se défend et on continuera à le faire en toute non-violence ».

Béchu comprend « la finalité » de la mobilisation

L’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui n’était pas à Sainte-Soline, a apporté « tout [son] soutient à la mobilisation », soulignant que « l’eau est un bien commun ». « Nous devons le protéger contre l’accaparement de certains », a-t-il affirmé.

Le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu, invité de France inter ce samedi matin, a assuré comprendre la mobilisation « par rapport à la finalité », concernant l’importance de modifier l’usage qui est fait de l’eau. Il rappelle que « des engagements ont été pris pour diminuer d’au moins 10% en trois ans le niveau d’usage de l’eau ».

Selon Christophe Béchu, il y a eu « des années de travail, de médiation et de concertation » dans le département Deux-Sèvres « pour arriver à un plan signé, il y a quatre ans par tout le monde ». S’étonnant, alors, de se retrouver « avec des tensions nouvelles », au moment où « on entre dans la phase de réalisation ».

De son côté, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a remercié et exprimé son soutien aux forces de l’ordre après « les violences inacceptables commises par des ‘manifestants' ».

Clément BoutinJournaliste BFMTV
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire